Charleroi-Centre "Une ville, ça doit toujours être en marche", explique Paul Furlan (PS), le bourgmestre de Thuin, en reprenant le slogan d’Emmanuel Macron pour la course à la présidentielle française, slogan qu’il affectionne et, de son propre aveu, se verrait bien porter aux prochaines élections s’il est candidat. "Cela doit toujours être en mouvement, et ici on s’est recentré sur le durable et le changement."

C’est la raison pour laquelle il compte proposer prochainement, en collège, une idée nouvelle : acheter, sur les fonds publics, plusieurs milliers de gobelets réutilisables, qui arboreraient le logo de la ville de Thuin. "On pourrait alors les mettre, gratuitement, à disposition des organisateurs de festivités locales", reprend-il. "Les organisateurs n’auraient qu’à les rendre, lavés, et voilà. Cela s’adresserait à toutes les petites fêtes : de quartier, des voisins, les apéros thudiniens, etc."

Ce n’est pas une grosse action, mais Paul Furlan veut s’en servir comme symbole de la politique qui se met peu à peu en place à la ville… À condition que le collège accepte l’idée, bien entendu.


L'article complet est dans votre DH Charleroi-Centre.