Charleroi-Centre L’échevine Karine Cosyns et Arnaud Michel sont têtes de liste.

Les élections communales n’auront lieu que le 14 octobre 2018, mais ça chauffe déjà dans les coulisses des différentes formations politiques.

À Thuin, le groupe Intérêts communaux (IC) a décidé de présenter à nouveau une liste aux électeurs. "En 2012, le cdH avait désiré s’ouvrir aux citoyens sans étiquette politique. Depuis, notre projet a mûri, notre groupe a mûri", souligne Arnaud Michel, président de la section locale du cdH. "Cette tendance se renforce encore plus puisque, parmi nos membres, la moitié a la carte du parti, l’autre moitié non."

IC vient d’annoncer ses deux têtes de liste : Arnaud Michel et Karine Cosyns, actuelle échevine de l’enseignement, de la petite enfance et de la jeunesse. Pour les principaux intéressés, ce binôme est à l’image du groupe qui réunit une jeune génération et des candidats expérimentés.

Dans les prochaines semaines, les membres d’IC s’attelleront à la confection du programme qu’ils présenteront aux électeurs. Des groupes de travail seront constitués en fonction des affinités de chacun. Karine Cosyns, de son côté, en profite pour tirer un bilan de son action dans le collège communal. Celle qui s’est lancée dans la politique il y a quatre ans seulement est satisfaite du chemin accompli. "Les jeunes ont pu s’ancrer dans l’entité en participant à de nombreuses activités et en visitant les attractions touristiques de la ville. Je me dis que s’ils découvrent leur ville, ils auront envie de rester une fois adultes", souligne l’échevine. "Le système des garderies scolaires a été régularisé. Nous avons aussi mis en place le projet de lutte contre la violence dans les cours de récréation."

Elle a aussi de nombreux projets à mettre en œuvre dans les prochains mois. Dès le mois de mars, des mini-potagers et des poulaillers seront installés dans les écoles. Des travaux de sécurisation seront effectués à proximité des établissements scolaires. Les premiers tableaux interactifs seront installés dans certaines classes et les élèves seront sensibilisés à la lecture.

Au lendemain du scrutin de 2018, les IC espèrent encore siéger dans la majorité pour poursuivre la concrétisation de leurs projets.