Charleroi-Centre

C’est une vieille connaissance de la justice carolorégienne qui est actuellement détenu en Angleterre pour un important trafic de drogue.

Comme le dévoile le Folkstone Herald, Giuseppe Sperlinga, un habitant de Lodelinsart de 61 ans, a été coincé en possession de 28 kilos de cocaïne et d’un kilo d’héroïne à la sortie du tunnel sous la Manche, voici quelques semaines.

Les produits stupéfiants , qui étaient cachés dans un camion, ont été découverts par les Border Force Officers (inspecteurs de la douane) qui estiment leur valeur marchande à plus d’un million de livres sterlings, soit 1,2 million d’euros.

Giuseppe Sperlinga croupit actuellement dans les geôles de Sa Majesté.

Le 17 mars dernier, il a comparu devant la cour de Canterbury et a plaidé son innocence, sans convaincre le magistrat en charge de son dossier. L’affaire a été reprise en mains par la National Crime Agency, l’agence britannique de sécurité, qui combat férocement le trafic de drogue transitant par l’Eurotunnel.

En Belgique, Pino Sperlinga n’était pas connu comme trafiquant de stupéfiants. Son dada à lui, ce sont plutôt les voitures. Garagiste établi à Lodelinsart et passionné de sports moteurs, il avait été suspecté de faux en écriture dans le volet "auto" du dossier Dutroux, en compagnie de neuf autres prévenus. Et alors qu’on le croyait "rangé des voitures", le sexagénaire semble être retombé dans les magouilles. À l’échelle internationale cette fois…