Un demi-kilo de drogue dans la voiture

F.D. Publié le - Mis à jour le

Charleroi-Centre

Quatre prévenus poursuivis pour un trafic de stupéfiants centré sur Couillet

CHARLEROI Cela faisait un certain temps que la section ORA de la police carolo surveillait le 346B de la rue de Gilly à Couillet. Les observations avaient permis d’établir l’existence d’un trafic de stupéfiants au départ de ce logement appartenant à Salvatore P.

Les perquisitions du 10 mai dernier ont d’ailleurs confirmé les soupçons : intercepté dans une Seat Ibiza entre Goutroux et Leernes, Tarik et Kamel étaient en possession de nombreuses boulettes de coke, d’héroïne et de produit de coupe.

Au total, il y en avait pour près d’un demi-kilo. Détenus depuis lors, ces deux dealers ont comparu devant le tribunal correctionnel de Charleroi jeudi dernier.

À leurs côtés se trouvait Salvatore, poursuivi pour “avoir facilité la pénétration sur le territoire d’une personne en séjour illégal.” En clair, pour avoir loué son appartement aux dealers en situation irrégulière.

“Je n’avais plus de revenus et j’étais en dépression. J’ai tout perdu après une séparation”, s’est justifié l’intéressé à l’audience. Tarik et Kamel sont eux aussi en aveux, même s’ils se rejettent la balle quant à savoir qui dirigeait vraiment le trafic.

Enfin, Grégory complétait le quatuor. Toxicomane depuis plus de 10 ans, il accumule les condamnations avec sursis probatoire, sans réussir à se sortir de la drogue.

Pour le Parquet, dealer est un véritable boulot pour Kamel. “Il a le profil du vendeur recruté par un réseau. Il a d’ailleurs déclaré qu’il devait gagner 12.000 € pour racheter ses papiers en vendant de la drogue”, a lancé le substitut qui réclame deux ans de prison pour ce dernier et 37 mois pour Tarik, qu’il considère comme le patron.

Conseil de celui-ci, Me Mayence réfute cette hiérarchie, estimant que son client n’était qu’un petit vendeur comme les autres. Un sursis pour ce qui excède la détention préventive serait donc une peine plus juste. Jugement le 14 août.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner