Un parking fait polémique

M.Ad. Publié le - Mis à jour le

Charleroi-Centre

Un riverain de l’abbaye d’Aulne ne voit pas d’un bon œil l’organisation du festival Scène sur Sambre

GOZÉE Après une première édition qui avait enchanté le public et les organisateurs en 2011, le festival Scène sur Sambre sera de retour à la fin de ce mois sur le site de l’abbaye d’Aulne à Gozée (Thuin).

Cependant, cet évènement qui drainera plusieurs milliers de personnes en deux jours – 9.000 tickets ont déjà été vendus – n’enchante pas tout le monde.

André Delacolette habite à deux pas des ruines de l’abbaye depuis 35 ans et il ne comprend pas pourquoi un festival y est organisé. “Le site est classé et ne convient pas pour ce genre d’organisation. Nous sommes entourés de bois. Le coin est magnifique et de plus en plus de personnes viennent s’y promener pour profiter du calme et de la nature Un tel festival engendre une pollution importante.”

Ce riverain estime également que le site n’est pas adapté pour accueillir autant de véhicules. Les parkings posent justement problème, selon lui. Il a contacté la société organisatrice Idée fixe à ce propos. “Je leur ai signalé que le site était classé. J’ai également appelé l’Institut du patrimoine wallon qui m’a parlé de l’existence d’un arrêté royal de la Communauté française stipulant qu’il est interdit de stationner sur un site classé.”

Ce règlement nous a été confirmé du côté de l’IPW. “Il existe des impératifs et des interdits concernant les sites classés. Cependant, des dérogations peuvent être octroyées pour certains évènements ponctuels. C’est par exemple le cas pour les activités organisées dans l’abbaye de Villers-la-Ville ou au château de Beloeil.”

L’organisateur, quant à lui, est au courant de la situation et a agi en conséquence. “Nous avons introduit une demande pour obtenir une dérogation momentanée. Nous attendons la réponse définitive mais cela ne devrait poser aucun problème”, précise Cédric Monnoye.

Le grand parking qui accueillera les festivaliers a déménagé. Il est situé dans une prairie plus proche du site. “Le terrain est plat et, en cas de fortes pluies, les véhicules pourront sortir plus facilement. De plus, les riverains ne seront plus bloqués à hauteur du cimetière.”

André Delacolette continue pourtant à craindre l’arrivée de cette foule. “Je ne suis pas contre ce genre d’évènements. Je comprends que cela plaise à beaucoup de monde. Mais je reste convaincu que l’abbaye d’Aulne n’est pas le site adéquat pour cela.”

Il ne viendra donc pas applaudir Texas, Gérald De Palmas et Axelle Red le 31 août et 1er septembre prochains.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner