Charleroi-Centre

Sur invitation de la Députée Sophie Pécriaux, la Ministre Eliane Tillieux a visité le Triangle

CHARLEROI Au 13 de la rue Desandrouin se tient un bâtiment pas comme les autres dans le quartier “chaud” du Triangle. Une immense bâtisse blanche qui accueille légalement des prostituées, pendant la semaine.

Il ne s’agit pas d’un énième hôtel de passe, mais des bureaux de l’ASBL Entre-deux. Une association – dont le nom a souvent changé – qui travaille avec les “filles” depuis plus de vingt ans. “En ce qui concerne l’accueil, on a 6000 contacts par an” , précise Martine Di Marino qui est active au sein de l’association depuis ses débuts. “On traite entre 200 et 250 dossiers différents.”

Sur invitation de la Députée Sophie Pécriaux, la ministre de la Santé, de l’Égalité des chances et de l’Action sociale, Eliane Tillieux, a visité le quartier du Triangle. Une occasion pour elle de rencontrer les travailleurs, les acteurs de terrain et les riverains. Elle a débuté sa visite par l’ASBL Entre-Deux. “Nous sommes une association de première ligne. Nous allons à la rencontre des prostituées qui se trouvent dans les rues. Elles viennent également chez nous. Nous réalisations un travail global. Nous les accompagnons du début à la fin.”

L’ASBL a pour but de promouvoir la reconnaissance des prostituées ou ex-prostitués en tant que citoyennes. Elle défend leurs droits juridiques et sociaux. “La santé physique et mentale, l’éducation, les Droits de l’Homme tiennent également une place importante dans notre action. On travaille avec différents acteurs : des bureaux d’avocats, des hôpitaux, le CPAS et le Relais social, entre autres. On se rend dans les bars à la rencontre des prostituées. On distribue des préservatifs. On propose également des consultations avec un médecin dans nos locaux.”

Un soutien précieux pour les “filles” . Un refuge même, pour résumer la pensée de plusieurs habituées des lieux.



© La Dernière Heure 2012