Charleroi Le marché public a été attribué par le collège communal.


Le très fréquenté parc Astrid est et reste infréquentable une fois la nuit tombée. Il fallait rénover, repenser l’éclairage, et limiter les entrées, par sécurité, et transformer les espaces herbeux et recréer une aire de jeu pour en faire "un jardin pour les Carolos", comme le voulait l’échevin Cyprien Devilers (MR).

On savait le coup d’envoi loupé : le premier coup de pelle n’a pas été donné au printemps dernier. Mais la bonne nouvelle est tombée : le plan de l’échevin, présenté en exclusivité dans la DH en octobre dernier, vient d’avancer d’un grand coup, puisque le marché public a été attribué à l’entreprise Eecocur SA. Seconde bonne nouvelle, là où Devilers prévoyait 800.000 euros pour l’ensemble des travaux, le montant est désormais fixé à 636.000 euros.

"Ce remodelage en profondeur comprendra notamment une aire de jeux intemporelle entièrement clôturée pour assurer la sécurité des enfants mais également un tracé entièrement renouvelé des pelouses et des allées. Le kiosque sera également restauré", précise la Ville de Charleroi.

"Le réaménagement du parc Astrid s’entend dans l’axe premier du schéma directeur, à savoir la rénovation des aires existantes. Dans le cadre du réaménagement du parc, l’aire de jeux a été dessinée sur mesure par Charleroi-Bouwmeester sur un espace d’environ 900 m², ce qui en fait la plus grande aire de jeu du centre-ville", précise le bourgmestre Paul Magnette (PS).

Aucune date n’est annoncée, mais ce sera après le mois d’août.