Charleroi Trois mille photos pédopornographiques ont été retrouvées chez le quadragénaire.


Fabian P., un Jumétois d’une quarantaine d’années, a été placé sous mandat d’arrêt pour attentats à la pudeur sur deux mineures et détention d’images pédopornographiques, fin de semaine dernière. C’est sa nièce, encore adolescente, qui a dénoncé les faits, expliquant que l’intéressé s’était rendu coupable d’attouchements envers elle.

À la suite de ce dévoilement, la voisine du suspect a également fait part de "caresses" aussi sordides. Interrogé par les enquêteurs, Fabian P. a nié formellement les faits, reconnaissant tout au plus quelques "pincements de fesses"…

Si une expertise de crédibilité des deux jeunes filles doit encore être réalisée, deux éléments viennent conforter leurs dires. D’une part, Fabian P. a déjà été condamné pour viol sur mineur en 1998 à une peine de trois ans de prison avec sursis. D’autre part, la perquisition menée à son domicile a permis de découvrir pas moins de 3.000 images et vidéos pédopornographiques sur son ordinateur. Ce qui démontre bien qu’il n’en a pas complètement fini avec ses démons.

Présenté devant le juge d’instruction, le Jumétois a reconnu cette détention mais nié les attouchements. Il a néanmoins été placé sous mandat d’arrêt, mandat qui a été confirmé pour un mois, ce lundi, par la chambre du conseil de Charleroi.