Charleroi

Hier soir, le mandataire PTB d'Anderlues, Fabrice Dermine, se serait fait agresser par Frédéric Bonnier, le Président de l'USC.

Hier soir vers 20h, le mandataire du PTB à Anderlues, Fabrice Dermine se serait faitt agresser par le président de l'USC (Union Socialiste Communale) et directeur des travaux, Frédéric Bonnier.

Les deux politiciens se sont retrouvés dans le même café et les choses ont dégénéré. “Il a commencé à me reprocher des choses que j’ai écrites dans le livret communal, qui ne lui a pas plus. Il m’a donné une claque. J’ai alors dit au Bourgmestre, qui était également présent, de calmer ses troupes. Je ne suis pas intervenu.”, explique Fabrice Dermine. Frédéric Bonnier n'était visiblement pas en état d'ébriété. "Je ne comprend pas, je gêne surement dans le paysage", s'exprime le mandataire PTB.

Nous n’avons malheureusement pas eu le témoignage du Président de l'USC.