Charleroi Une bonne douche rafraîchit tant les animaux que les humains.


Les fortes chaleurs sont pesantes pour beaucoup d’entre nous. Malgré cela, nous sommes capables de prendre quelques mesures nous préservant de ces températures caniculaires.

Pour les animaux, il en est tout autrement. Démunis de la parole, ils ne savent pas faire passer certains messages comme celui d’avoir trop chaud, soif ou faim.

Le docteur Coppens, vétérinaire à Charleroi vient certes de prendre sa retraite en tant que vétérinaire de la ville, mais reste très actif pour veiller au bien-être animal avec une attention et une passion toute particulière.

Comme les hommes , les animaux ne réagissent pas tous de la même manière face à la chaleur. Certains de nos gestes doivent être pensés uniquement pour le bien-être de l’animal et pas juste d’après une impression humaine.

Il est, par exemple, erroné de penser que les chiens qui ont beaucoup de poils ont d’office plus chaud. En effet, les chiens ne transpirent que par leurs coussinets et pas par la peau. Ils procèdent par une évacuation de l’air chaud par la gueule en hyperventilant. Les chats préféreront se protéger et se cacher parfois une journée complète dans des endroits plus ombragés.

Tondre un chien n’est pas la meilleure idée pour les rafraîchir. Ses poils et son pelage constituent au contraire une protection qui, bien entretenue, laisse passer l’air et ventile l’animal. Tout comme les hommes, il est impératif de leur fournir de l’eau fraîche régulièrement et ne pas laisser leur nourriture à l’air libre trop longtemps pour éviter que des parasites ne s’y développent.

Il est aussi évident qu’il ne faut pas promener le chien durant les heures les plus chaudes de la journée.

Pour les grands animaux comme les vaches et les chevaux, ils ont déjà (normalement) une valeur plus importante et constituent un investissement pour le propriétaire.

Même s’il y a des cas de mauvais traitements, il y a des races de chevaux ou de vaches qui sont naturellement plus minces que d’autres. Bsien sûr, il faut se soucier et surveiller s’ils ne manquent de rien, mais il ne faut pas se précipiter pour porter plainte directement. Il faut fournir de l’eau en suffisance et arroser les animaux de temps à autre.