Charleroi Babette Jandrain et Maxime Hardy font le buzz avec leur véhicule de campagne.


Un an après le bourgmestre Paul Magnette qui avait enfourché un vélo pour son "voyage à Charleroi" paru aux éditions Luc Pire, c’est en tandem que deux primo-candidats de sa liste communale ont décidé d’aller à la rencontre des électeurs.

Babette Jandrain qui occupera la 8 eposition et Maxime Hardy qui a dû remplacer au pied levé Anthony Dufrane à la 51e viennent en effet de l’annoncer.

Voir des colistiers PS pédaler ensemble et de bon cœur dans la même direction, voilà qui tranche nettement avec le ressenti d’une campagne où tout le monde ne semble pas vouloir travailler pour l’équipe, à défaut d’avancer dans le même sens. Ce véhicule de campagne passera à coup sûr moins inaperçu que la caravane de voitures lettrées et décorées. Il sera d’ailleurs à la disposition de tous leurs camarades : quand ils n’y seront pas l’un et l’autre, ils ont en effet invité les candidats qui partagent leurs valeurs à se mettre en selle. Comme le chantait Yves Montand dans À bicyclette : "Nous étions quelques bons copains, y avait Fernand y avait Firmin." Il faudra ajouter les prénoms de Maxime et Babette.

Moyen de décompression par excellence, message subliminal face aux défis environnementaux, ce tandem sera aussi le symbole de la parfaite parité et de l’égalité des chances : un gars à l’arrière et une fille à l’avant pour conduire, c’est enfin une façon originale d’aborder la dernière ligne droite qui doit les amener à franchir la ligne du 14 octobre. Un défi tout à leur portée. À condition évidemment de ne pas avancer… le nez dans le guidon !