Charleroi Le Sporting et le Spirou organisent une semaine d’e-sport du 12 au 14 avril 2019.


L’e-sport a le vent en poupe à Charleroi. Cette pratique du jeu vidéo comme discipline sportive (Pas d’accord ? Demandez-vous si les échecs, voire le golf, sont des sports) prend de plus en plus d’importance dans les contrées européennes alors que c’est déjà un sport presque national en Corée notamment. Il a même commencé à se professionnaliser chez nous, plutôt récemment : une team e-sport a d’ailleurs été créée au Sporting de Charleroi.

C’est avec ceci en tête que le Spirou (basket) et le Sporting (football) ont massivement investi pour proposer un premier tournoi d’envergure au Spiroudome. Le plus grand jamais organisé en Belgique, d’ailleurs. Pas de petits joueurs ici, les gagnants pourront repartir avec 100 000 euros, et ça attire des grands noms du milieu. De 12 au 14 avril 2019, on pourra notamment compter sur la présence de la team LDLC (chaîne française de vente de matériel informatique).

C’est sur CS : GO (Counter Strike : Global Offensive, un jeu de tir à la première personne opposant terroristes et antiterroristes) que s’affronteront les équipes. Mais pour rayonner davantage, d’autres compétitions de moindre importance, sur Fifa par exemple (où on dirige une équipe de footballeurs), jeu dans lequel le Sporting a déjà investi en recrutant un joueur pro, seront organisées.

Le prix d’entrée , au Spiroudome, a été fixé à 19,99 euros la journée. Mais, comme souvent dans ce genre de compétitions, il y aura évidemment une retransmission en direct. Pour cela, les organisateurs misent sur Twitch, plateforme spécialisée dans le streaming de jeux vidéo, avec une production assurée par Keywall. L’entreprise carolo proposera notamment un studio virtuel pour les présentateurs et de la réalité augmentée, en venant enrichir le visionnage d’éléments tirés des jeux vidéo et ajoutés en direct aux images diffusées.

Objectif avoué : développer l’e-sport en Belgique en attirant au moins 3 500 spectateurs quotidiens, et éventuellement des chaînes de télévision même si rien n’a encore été communiqué officiellement. De quoi faire rayonner Charleroi.