Charleroi

C’est définitivement fini les heures de silence dans les salles obscures au Marignan.

Maintenant, on n’entend plus que des rires et des applaudissements. Le nouveau lieu culturel de la Ville basse est devenu une oasis de bonne humeur au milieu des nouvelles constructions.

Si depuis septembre c’est le Cabaret 2000 qui a repris possession des lieux, il ne se passe pas une semaine sans que des dizaines de personnes ne sortent de la salle les larmes aux yeux… pas celles de tristesse, celles d’avoir ri à se refaire des abdos.

Avec le spectacle On l’a dit bordel !, Jacky Druaux et ses cinq comparses ne font pas exception à la règle.

Sur les planches, les 6 comédiens aux carrières professionnelles bien différentes proposent de découvrir 2018 sous un autre angle. En effet, si le titre du spectacle parle déjà de lui-même, il allie spontanéité et humour bien de chez nous.

Sur scène, les comédiens alternent les chansons revisitées et les petites piques bien placées.

Le sextuor profite de ses différences pour proposer un show varié. Jacky Druaux, l’un des piliers du Cabaret 2000, tient la note pour mettre dans la tête du public des chansons qui y resteront plusieurs jours, Martial Dumont se sert de sa plume aiguisée pour retransformer les standards bien connus en gentilles moqueries, Eric Ghislain, habitué des présentations des lundis du Poche, incarne des personnages aussi déjantés qu’improbables, Dominique Watrin propose des brèves dont il a le secret tandis que les atouts charmes du spectacle Nathalie Libert et Anne Simon donnent du liant à l’ensemble du show.

Entre jetons de présence indûment perçus, l’aventure des Diables rouges en Russie et la saga Balance ton porc, tout est réuni pour jeter un coup d’œil dans le rétro et gentiment s’en amuser.