Charleroi

Quatre faits ont été recensés en deux jours.

L’été, le soleil, la chaleur : autant d’éléments qui invitent à se vêtir légèrement, laissant ainsi apparaître les chaînes de cou. Dans l’ombre, des voleurs convoitent ces bijoux qu’ils revendent pour quelques euros à des boutiques spécialisées. A Charleroi, la police locale a ainsi enregistré quatre arrachages de chaîne en deux jours. Le premier est survenu vendredi vers 10h30, à Montignies-sur-Sambre, dans la rue Grimard. Un individu s’est approché d’une dame en prétextant une demande de renseignement. Une fois son attention détournée, l’auteur s’est emparé de la chaîne qu’elle portait au cou et a pris la fuite en courant.

Vers 12h35 vendredi, c’est à la rue de la Neuville à Charleroi qu’un homme a porté un coup dans le dos d’une piétonne pour s’emparer de sa chaîne. Samedi, au même endroit, un fait identique a été commis par deux voleurs qui ont attaqué une dame de 57 ans, alors qu’elle se dirigeait vers le parc. Après lui avoir subtilisé ses chaînes, les auteurs ont fui en direction de Ville 2.

Enfin, samedi vers 9h45, un quatrième fait a été commis sur la chaussée de Lodelinsart à Gilly. Une fois son larcin commis, l’auteur est remonté dans une voiture qui a quitté les lieux sur les chapeaux de roues.