Charleroi Le PTB dépose une motion pour le maintien des aides à l’emploi.

Le PTB de Charleroi souhaite déposer une motion pour le maintien des aides à l’emploi. Lors du prochain conseil communal, les différents partis voteront pour ou contre cette motion.

Les aides à l’emploi aident à subsidier 60.000 emplois en Wallonie, totalisant 45.000 équivalents temps plein. Le gouvernement wallon annonce une réforme du dispositif d’aides à l’emploi qui prévoit une réduction du budget de ceux-ci qui atteint les 92 millions d’euros. Le PTB de Charleroi souhaiterait une garantie sur le maintien des aides.

À Charleroi, de nombreuses associations bénéficient de ces aides, mais également la ville de Charleroi. "J’ai été interpellé par le secteur associatif où il y a une très grande inquiétude. Ce secteur n’a pas les moyens de payer ces emplois en fonds propres", explique Sophie Merckx. "Pour la ville, le subside APE est de 3 millions d’euros."

Pour Sophie Merckx, la diminution ou la suppression de ces aides à l’emploi mettrait en péril l’emploi en ville et le service citoyen. Le taux de chômage est de 24,6 % à Charleroi. Pour toutes ces raison, le PTB demande au conseil communal de voter une motion qui demande au gouvernement la garantie que la réforme des aides à l’emploi ne touchera pas les 60.000 emplois actuellement subsidiés, et demande de poursuivre l’aide dans l’ensemble de secteurs qui en bénéficient.

"Je ne sais pas si tous les partis vont soutenir la motion. Le texte sera sûrement revu." L’objectif de cette motion est d’essayer de sauver les aides à l’emploi.