Charleroi Avec 2.000 personnes par jour la piscine en plein air fait le plein dès 12 h.


À 8h30 du matin, dans la fraîcheur des bois de Loverval, il est difficile de s’imaginer que dans quelques heures 2.500 personnes vont prendre d’assaut les pelouses et les bords de la piscine du centre de délassement de Marcinelle.

Cette année, le complexe de loisir aquatique est particulièrement gâté par une météo hors du commun.

25.000 personnes ont franchi les grilles d’entrée depuis son ouverture officielle du 15 juin, faisant du centre de délassement l’endroit le plus fréquenté de Charleroi. Il n’y a pas que les Carolos qui profitent du lieu. Des gens venant de Namur ou encore de Nivelles viennent se rafraîchir dans les eaux à 26 °C.

Les fortes chaleurs sont un atout de taille pour les gestionnaires; même si l’eau est constamment gardée à une température de 24 °C, Voilà plus de 10 jours que le soleil est le seul chauffage des 2 millions de litres d’eau que compte le domaine.

Une machinerie impressionnante assure le filtrage de 500 m3 à l’heure. Il ne faut donc que 4 heures pour traiter les 2.000 m3.

La piscine extérieure de Charleroi s’est organisée pour recevoir tous les publics. De 8 h à 10 h, au calme, la piscine olympique est réservée aux personnes désirant uniquement faire des longueurs.

À partir de 10 h, le domaine s’ouvre aux familles et aux groupes d’amis venus bronzer ou profiter du point d’eau.

Un service de sécurité a fait fuir les groupes de gêneurs qui trouvaient l’occasion de se faire remarquer et perturber l’ambiance bonne enfant.

La piscine n’est pas seulement prisée par les familles et autres baigneurs, les étudiants déposent par centaines leur candidature. Pascal Sowula, responsable du personnel, précise : "Sur 400 candidatures, nous n’en gardons hélas que 40 une équipe de professionnels assurent à leurs côtés."