Charleroi

Les plaines ont commencé, une expérience pilote a lieu à Marcinelle.

Pour la saison 2018, Charleroi fait le plein d’activités estivales pour les enfants. “Comme l’an dernier, nous avons réfléchi, avec la Province du Hainaut, à la possibilité d’élargir l’offre de stages afin de proposer de l’animation sur la (presque) totalité des vacances d’été”, explique l’échevin de la Jeunesse, Julie Patte (PS).

Des nouveautés également : “Une expérience pilote menée à Marcinelle tend à faire un pas de plus vers l’inclusion, permettant à des enfants extraordinaires d’être accueillis et de s’épanouir aux côtés d’autres enfants”, se réjouit Yves Lardinois, député provincial. Les plaines accueillent déjà des enfants porteurs de handicaps mais l’objectif ici est d’aller plus loin en accueillant des handicaps plus lourds. Cette expérience aura lieu au cours de la troisième semaine des PEPS sur le site de Marcinelle. Ce projet est possible grâce à la mise à disposition, par la Province du Hainaut, d’encadrants spécialisés capables d’accompagner chaque enfant en fonction de ses spécificités.

Outre ce nouveau projet, la saison des PEPS a commencé ce 9 juillet, et se terminera le 10 août. Pour les enfants entre 2,5 ans et 15 ans, ils peuvent bénéficier de 8h d’animation, d’un sandwich, d’une collation, d’une assurance et d’un accueil entre 6h30 et 18h pour 4 euros. 1.030 enfants sont répartis sur les neuf sites pour des activités diverses chaque jour : sport, jeux, visite, cinéma, etc. Au final, c’est 111 animateurs, 5 puéricultrices, 9 directeurs, 10 coordinateurs, 40 accueillantes et une équipe logistique qui organise ses 5 semaines d’activités pour les enfants.