Charleroi

Une zone 30 généralisée dans tout l’intra-ring urbain de Charleroi ? Le bourgmestre n’est pas favorable à cette idée du conseiller communal Luc Parmentier (Ecolo).

Il vient de s’en expliquer dans le bulletin des questions écrites du conseil communal. “Cette proposition a déjà fait l’objet d’un examen approfondi voici quelques années”, observe Paul Magnette (PS). “Et la réflexion a été traduite en actions. C’est ainsi que dans le cadre de la rénovation de la ville basse, nous sommes allés au-delà de ce concept en aménageant des zones de rencontre limitées à 20 km/h et des zones piétonnes dont certaines protégées par des bornes d’accès.”

Exemple : les quais de Sambre ou le quartier du Triangle, à côté de Rive Gauche. Le bourgmestre est formel : “Il est apparu que la systématisation d’une zone 30 n’est pas une solution miracle. Pour un motif bien simple : uniformiser la réglementation routière ne permet pas d’installer des panneaux de rappel, notamment à proximité des écoles.”