Charleroi Le gestionnaire du réseau de transport d'électricité prévoit le passage en 150 kV.

Elia, c’est le gestionnaire du réseau de transport d’électricité à haute tension en Belgique. Il gère plus de 8.495 km de lignes aériennes et de câbles souterrains. Il assure le transport de l’’électricité des producteurs vers les gestionnaires de réseau de distribution et vers les grands consommateurs industriels, ainsi que l’importation et l’exportation d’électricité depuis et vers les pays voisins.

La consommation en électricité ne fait qu’accroître dans la région de Charleroi. Elia souhaite alors répondre à ce besoin. Pour cela, Elia prévoit le passage en 150 kV de la liaison aérienne reliant les postes électriques de Charleroi et de Monceau. “Cette liaison est très importante pour le réseau local. Au gabarit 150 kV et exploitée jusqu’à aujourd’hui en 70 kV, ce sont des lignes qui datent de 1966, donc plus de 50 ans”, explique Julien, porte-parole des projets d’Elia. Il y a 19 pylônes à corriger sur 4 kilomètres. “Aucun permis n’est à demander puisque c’est un réseau qui existe déjà.”

Concrètement, les travaux consistent à changer les chaînes d’isolateurs afin de permettre une plus grande exploitation et d’augmenter ainsi la capacité de transport de la liaison. “On en profitera pour appliquer la technique de transposition des phases, ce qui aura pour effet de diminuer les champs électromagnétiques.”

Le chantier débutera à la mi-juillet et devrait se terminer fin du mois d’août, pour une mise en service quelques semaines plus tard. “Nous faisons ça pendant les vacances d’été parce que la consommation est plus faible à cette période.” Les travaux n’engendreront aucune coupure d’électricité. Le seul changement sera des camionnettes ou des électriciens auprès des lignes à haute tension. Une lettre a été envoyée aux riverains afin de les informer de ces modifications.