Charleroi Le club organise un grand tournoi amical pour lancer sa nouvelle structure.

L’Olympic, un des clubs de football carolo, voit grand : l’équipe première espère bien passer en division 1B (juste derrière le Sporting), et la structure en profite pour se donner un bon coup de fouet.

Trois parents ont investi de l’argent, mais surtout du temps via le bénévolat, et occupent désormais une place prépondérante du côté des jeunes. "Maintenant que le côté sportif fonctionne et qu’on a un superbe deuxième terrain synthétique, on veut notamment lancer un programme plus social, explique Xavier Digiacomandrea, l’un d’entre eux. On va lancer une école des devoirs pour aider les enfants à progresser : on veut qu’ils aillent le plus loin possible sportivement, mais aussi qu’ils deviennent des bonhommes, et pour ça, il faut aussi les éduquer. Des séances de rattrapage sportif sont aussi prévues, ainsi qu’un changement au niveau des goûters : ce sera de l’eau et des fruits, au lieu de la traditionnelle gaufre. Le problème, c’était le turnover de la direction à l’Olympic : ça faisait des super projets à court terme, mais à moyen et long, il fallait changer les choses."

Le club se restructure également ailleurs : on retrouve Luc Maton, ancien rédacteur en chef de Télésambre, à la communication, et un responsable éducatif a été engagé.

Ce week-end , le premier événement du "nouvel" Olympic va se tenir : 75 équipes, soit un peu plus de 800 jeunes, viendront s’affronter durant deux jours dans un tournoi amical. Le Sporting de Charleroi, Molenbeek, Châtelet, Tubize, Anderlecht ou encore le Standard : les équipes jeunes de 14 à 19 ans joueront samedi, et les 7 à 13 ans le dimanche. "Pas de gagnants ni de perdants, le but c’est d’échanger en s’amusant et en permettant aux coaches de jouer plusieurs matches amicaux sur un week-end, ce qui n’arrive que rarement et est l’occasion de tester des combinaisons et des tactiques."

Plus de 420 jeunes sont inscrits à l’Olympic, c’est un des plus importants clubs de la région. "Et on aimerait créer des passerelles pour les U17 et U19 vers l’équipe première. Il y a deux trois gamins qui sont susceptibles d’aller titiller les plus grands." Le public est le bienvenu entre 10 h et 18 h 30, mais devra s’affranchir d’un petit droit d’entrée. Restauration, boissons et animations (espace grimpe, châteaux gonflables, kicker géant, etc.) seront proposées sur place.