Charleroi

Un relais de 24 heures dans le centre ville pour soutenir la lutte contre le cancer

C’est à la Manufacture Urbaine qu’avait lieu la présentation de la première édition carolo de l’opération Relais pour la vie.

La Fondation contre le cancer ne manque pas d’idées pour sensibiliser l’opinion publique à la lutte contre le cancer. L’association a fait un appel du pied à Charleroi, première ville wallonne, pour y faire une nouvelle édition du Relais pour la vie. Sans hésitation, Philippe Van Cauwenbergh, échevin des Sports, et Mohamed Fekrioui, échevin de la Santé, ont donné leur accord et ont proposé que l’action se passe en pleine ville, à la place de la Digue.

Le principe est simple. Il s’agit d’une course relais de 24 heures pendant laquelle les membres d’une même équipe se relaient sur un parcours défini soit en courant, soit en marchant.

Cette année, la thématique du combat mené est la lutte contre le tabagisme, premier facteur de mortalité en Belgique. Le cancer, fléau de notre société, ne touche pas moins de 65.000 personnes chaque année dans notre pays. Les 26 Relais pour la vie organisée en Belgique ont permis de récolter 3.785.272 euros.

L’organisation peut compter sur une quinzaine de bénévoles pour donner un sérieux coup de main pour les opérations de terrain. Une bonne partie de l’argent récolté par la fondation est consacrée à la recherche cancérologie et également à la prévention et à l’accompagnement des patients et de leurs proches.

Le programme du week-end du 6 et 7 octobre est déjà connu et tournera autour d’activités physiques comme la zumba.

Pour soutenir l’opération l’édition carolo du Relais pour la vie compte un parrain et une marraine de choix. Fanny Jandrain, animatrice télé, et Ismaël Debjani. Même s’ils n’évoluent pas dans le même domaine, ils tiennent absolument à apporter plus que leur image. Ils sont totalement investis dans leur parrainage. La coordinatrice Valérie Dévalériola est plus qu’optimiste pour cette première édition carolo.