Charleroi

Les zones de Dampremy, Jumet, Lodelinsart, Marchienne-au-Pont, Roux et Monceau-sur-Sambre, connaissent actuellement des problèmes de distribution d'eau potable.

Les gros orages de ces derniers jours ont provoqué des perturbations sur la zone de production de Viesville, qui alimente notamment une partie de Charleroi. Cette réserve de 3.000 mètres cube approvisionne 18.000 foyers qui comptent plus ou moins 40.000 personnes.

Pour assurer un retour à la normal dans les plus brefs délais, une cellule de crise s'est réunie dans la tour de la police de Charleroi. La ville et la SWDE (NdlR Socitété wallonne des eaux) sont sur le pied de guerre afin que les zones touchées soient desservies en eau potable le plus rapidement possible. Pour l'instant, il est conseillé de ne pas boire l'eau du robinet.

428 rues impactées à Charleroi

La liste complète des rues impactées peut être consultée sur le site de la SWDE.

La Société wallonne des eaux invite les habitants concernés par cette pollution à faire bouillir l’eau du robinet avant tout usage alimentaire, c'est-à-dire avant de :

  • boire l’eau du robinet (café, thé, soupe,…)
  • l’utiliser à des fins alimentraires (rincer, cuire des aliments,…)
  • l'utiliser l’eau pour se brosser les dents

L’eau du robinet peut, par contre, encore être utilisée pour tous les autres usages : hygiène, toilette, nettoyage, etc.

Six points de distribution d'urgence

En attendant que le problème soit résolu, la SWDE va distribuer plus de 30.000 litres d'eau soit une moyenne de 2 litres d'eau par maison.

Six points de distribution ont été désignés et seront ouverts à partir de 16 heures, ce lundi:

  • Marchienne-au-Pont : place Kennedy, 1
  • Roux : complexe sportif de Roux rue Couturelles, 2 (à l'arrière du complexe)
  • Lodelinsart : place Edmond Gilles, maison communale annexe
  • Monceau-sur-Sambre : rue Albert Camus (ex-Ferrer), maison communale annexe
  • Jumet : place du Chef Lieu, maison communale annexe
  • Charleroi (pour les citoyens de Dampremy) : rue de l'Ancre, ancienne caserne des pompiers.

"Veillez à vous munir de bouteilles ou autres contenants. Afin de desservir le plus grand nombre, un maximum de 10 litres par demandeur seront distribués", indique la Cellule de Crise.

Pourquoi on ne peut pas boire l'eau?

Les produits utilisés lors des épandages dans les champs environnants ont été charriés par les pluies pour finalement se retrouver dans le circuit de distribution d'eau de Viesville. La bactérie a été identifiée et ne représente pas un grave danger: les symptômes sont essentiellement gastriques (maux de ventre et diarrhée).

La SWDE a averti le Centre Antipoison de cette pollution afin que les personnes issues de cette zone soient aidées. Pour l'heure, les analyses se poursuivent et le retour à la normale est prévu dans les prochains jours le temps de désinfecter les différentes conduites touchées par la pollution.


Centre Antipoison - 070 245 245.