Charleroi Des pieds de vigne seront plantés sur les terrils du Martinet en avril 2019.

Après les microbrasseries, ce sont les vignobles qui se développent à plusieurs endroits dans la région du Sud Hainaut. Après un vignoble à Thuin, à Lobbes, à Beaumont et à Nalinnes, c’est sur l’ancien site minier du Martinet qu’il va faire son apparition.

Le lieu est des plus insolite pour un vignoble. Un lieu où se conjuguent histoire industrielle, patrimoine naturel et renouveau de tout un quartier. Le site du Martinet va s’enrichir d’un attrait pour ravir les amateurs de vin.

L’ASBL Vins et Gourmandises en Wallonie va planter des pieds de vignes sur le site du Martinet. Non sur l’ancien terril, mais sur un terrain agricole pour l’instant cultivé. C’est en avril 2019 que les premiers Muscaris, Sauvignier gris et autres Johanniter seront plantés. Le sol du Martinet se prête bien à ce projet, il est fertile, absorbe la chaleur et la restitue. Il est situé à Monceau-sur-Sambre et Roux. Henri Larsille et Michel Fivez sont les concepteurs du projet.

L’idée du projet est née en mai 2016. Il a fallu trouver un lieu, le choix du site du Martinet a été décidé en septembre 2016. La parcelle de 130m sur 20m appartient à la Ville. En juin 2017, l’ASBL Vins et Gourmandises de Wallonie est créée. Elle a deux objectifs : promouvoir le savoir-faire des vignerons et artisans/producteurs du secteur agroalimentaire installés en Wallonie et la plantation d’un vignoble didactique. En mars 2018, une convention avec la Ville de Charleroi est signée. Le projet peut débuter officiellement. À présent, il faudra attendre avril de l’année prochaine pour planter les premières vignes.

Une fois plantées, du vin blanc sera produit d’ici quatre ans. Ce sera principalement un vignoble didactique et pédagogique. 400 pieds seront plantés, dont 150 pieds de Muscaris, 150 de Sauvignier gris et 100 de Johanniter.

Les visiteurs pourront venir visiter le site. Notamment les écoles, les associations et les élèves en œnologie. Si tout se passe correctement, les premières bouteilles, soit à peu près 300, seront prêtes d’ici 2022. "L’or blanc carolo" sera donc prêt dans quatre ans.

Une inauguration aura lieu le 23 juin de 14h à 17h. Les concepteurs du projet présenteront leur futur vignoble.