Charleroi

Après la vente du centre commercial Rive Gauche, le promoteur immobilier Iret vient de mettre sur le marché son building Magister, qui offre plus de 12.000 mètres carrés de bureaux au coeur de l'intra ring carolo dans le quartier du Left Side Business Park. 


La ville va déposer une offre: le bâtiment est en effet adapté aux besoins de son projet de cité administrative, un lieu où seraient regroupés les agents des services centraux, soit l'équivalent de 850 travailleurs. 

Comme l'ont expliqué le bourgmestre Paul Magnette (PS) et ses échevins Cyprien Devilers (MR) et Eric Goffart (CDH), il s'agit de faire d'une pierre trois coups: 

  • augmenter l'efficacité opérationnelle, 
  • améliorer le confort et le bien-être du personnel 
  • et enfin dégager des économies d'échelle. 

Celles-ci ont été chiffrées à 0,9 million par an rien qu'en réduction de consommation énergétique. 

Un projet à 30 millions €

Le collège s'est fixé un objectif financier pour l'acquisition de Magister: "nous ne voulons pas dépasser le seuil des 30 millions d'euros pour un bâtiment clé sur porte.

C'est sur cette base que des négociations vont s'ouvrir avec le propriétaire privé, l'objectif étant d'obtenir un accord pour la fin de l'année. 

Dans le même temps, la ville doit recevoir le feu vert de la tutelle wallonne, ce qui semble d'autant plus probable que la création d'une cité administrative répond à une exigence du plan de gestion. 

Le building Magister répond au cahier de charges de l'administration: non seulement par ses dimensions mais aussi par la nature de la rénovation intérieure qui n'a porté que sur le gros oeuvre: le builiding est vendu casco, chaque plateau peut donc être agencé à la carte, avec l'intégration de salles d'attente et de coworking, voire d'un restaurant d'entreprise ou d'un espace de sport. 

Enfin, la localisation est idéale à proximité de la gare du sud et du métro. 

Mais ça ne coûtera, dans les faits, rien

L'avantage de cette opération, c'est qu'elle est budgétairement neutre: l'investissement serait autosupporté par les économies annuelles et la vente de trois gros complexes administratifs, à savoir le centre Helios où se trouvent les directions des Sports et du Logement, le bâtiment Defi sur le zoning industriel de Jumet (Finances et Informatique) ainsi que les bureaux de Charleurope (direction de l'Enseignement) à côté du stade du Mambourg. Leur valeur a été estimée à 12 millions d'euros, un produit qui pourrait soutenir la modernisation de biens immobiliers en périphérie, notamment les maisons communales annexes de Gilly et Marchienne. 

Si les accords sont trouvés avant la fin de l'année, la cité administrative pourrait voir le jour fin 2019 ou début 2020, selon Magnette. 

La négociation avec le vendeur de Magister portera sur le parachèvement du bâtiment, avec une solution pour augmenter la capacité de parking actuellement limitée à une centaine de places en sous-sol.