Charleroi La Ville vote un règlement interdisant la consommation d’alcool en rue.

À Châtelet, la consommation de boissons alcoolisées dans la rue s’est accentuée.

C’est notamment le cas sur la place du Péron. Toute la journée, on peut y retrouver une dizaine de personnes, de 18 à 70 ans, buvant de la Carapils sur les bancs. Les habitants ne consomment plus sur la terrasse d’un café, aujourd’hui ils préfèrent en rue.

Les commerçants se sont alors plaints auprès de la police. Mais la réponse était claire : elle ne peut rien faire. En effet, la loi interdit l’ivresse sur la voie publique mais n’interdit pas la consommation d’alcool.

"C’est un problème de société, ça se passe dans tous les villes. Ces gens ne sont pas mauvais mais parfois il y a des dérapages. C’est dommage, des parents n’osent même plus passer par là avec leurs enfants", explique une commerçante.

Ce phénomène provoque un sentiment d’insécurité dans la ville. Mais également un manque de propreté. "Les poubelles débordent de canettes et cela, c’est partout dans la ville !" Toute la journée, ce groupe prend refuge sur cette place, ce qui n’est pas bon pour les commerces. "J’ai réagi et ils se sont déplacés un peu plus loin sur la place. Le problème n’est donc pas résolu."

La Ville a alors décidé de mettre en place un règlement de police qui interdit la consommation, l’abandon, la vente ou la distribution de boissons alcoolisées sur la voie publique. Le conseil communal a voté ce lundi pour à l’unanimité. "Je crois, hélas, que c’est une nécessité", précise le bourgmestre, Daniel Vanderlick (PS).

La police peut dès aujourd’hui, intervenir sur ce genre de problème. Ce qui dissuadera certainement les habitants de boire toute la journée sur la place du Péron, ou ailleurs.