Charleroi Le comité MR, abandonne le parti pour créer une nouvelle liste électorale: "Ensemble pour Châtelet"

Le parti MR explose à Châtelet. Le comité vient d’informer par le biais des réseaux sociaux son départ de la section locale MR. Michaël Simons (MR), le chef de file à Châtelet a décidé, avec son comité, de créer une nouvelle liste : “Ensemble pour Châtelet”. Il annonce : “Pour continuer à travailler pour les citoyens de Châtelet, nous avons été contraints de nous désolidariser de nos mandataires. La “non-communication” de ceux-ci ayant plus de reconnaissance que le dévouement d’une équipe qui s’est investie depuis 5 ans. Nous n’avons eu d’autres choix que de prendre cette alternative.”

Des tensions étaient présentes au sein du groupe, entre anciens et nouveaux élus. L’entente était mauvaise, et une réunion était prévue vendredi soir pour apaiser les tensions. Denis Ducarme a réuni la totalité de la section locale pour discuter. “Il nous a demandés pour que l’on travaille tous ensemble. Tout le monde était présent et a dit oui ! Une réunion était prévue pour que l’on prépare le conseil communal ensemble. Même Claire Dineur était d’accord pour revenir travailler avec le comité, alors qu’elle ne venait plus du tout. Je suis étonnée de cette décision de créer une nouvelle liste”, explique Jessica Giacomello (MR), conseillère communale.

Michaël Simons l’annonce clairement : “Je reste MR mais je fais une liste citoyenne. On n’est pas d’accord avec les mandataires du MR. On a fait une réunion aujourd’hui avec quelques personnes du comité, on a réfléchi, on a pesé les pour et les contre et on a décidé de former une nouvelle liste.”

D’après Michaël Simons, la liste, presque entière, partirait avec lui sur cette nouvelle liste citoyenne. Seulement 3 femmes ne les rejoindraient pas, ce qui fait donc 28 personnes sur 33. Pour ce qui est du MR de Châtelet, aucune information officielle n’est donnée. Feront-ils tout de même une liste MR pour les prochaines élections d’octobre ? Sauront-ils avoir une liste complète malgré le départ d’une partie du comité ? “Ce ne sera pas facile mais ce n’est pas impossible. Il y a des membres MR. Nous devons en discuter.”