Charleroi

Bonne nouvelle pour les habitants proches du site portuaire de la Praye Sud, à Châtelet : le permis unique sollicité par la société All Clean Environnement a été refusé par le collège communal châtelettain.

La demande de permis concernait le déboisement, la modification du relief du sol, l’installation d’un bâtiment préfabriqué avec un groupe électrogène, la mise en place d’un pont-bascule ainsi que l’exploitation d’un centre de regroupement et de tri de déchets.

Pour les citoyens défendant leur terre des différentes entreprises nuisibles, il s’agit d’une petite victoire. « All Clean a été refusé. C’est ensemble que nous avons gagné », s’exclame-t-on du côté du comité citoyen s’opposant, entre autres, à la venue de Carolo Recycling, une autre société de traitement de déchets, qui souhaite s’établir sur le site de l’ancienne décaperie (entre Aiseau-Presles, Châtelet et Farciennes).

Si le collège communal s’est donc opposé au permis introduit par All Clean Environnement, le dossier n’est pas à enterrer pour autant. En effet, l'introduction d'un recours contre le refus, auprès du gouvernement wallon, est toujours envisageable.

Pour rappel, de plus en plus de commune milite face à la venue d’entreprises polluantes sur leur sol. Jean Fersini (PS), le bourgmestre d’Aiseau-Presles, y était dernièrement allé de son petit coup de gueule. « Notre commune n’est pas la poubelle de la région de Charleroi. Dans de nombreux dossiers, nous voulons continuer à défendre la santé et l’environnement de nos concitoyens », avait-il relaté.