Charleroi Bea-Tax ne comprend pas pourquoi ils doivent rendre leurs cinq licences