Charleroi

Les hommes de Nabyl Baiz ont été battus (1-0) par Péruwelz mais ont réalisé un superbe parcours.

Pensionnaire de P2, Gilly faisait figure de petit poucet dans cette finale face à Péruwelz, qui fait partie de l'élite hennuyère. Mais les hommes de Nabyl Baiz n'ont pas à rougir de leur prestation, au contraire. Durant les 45 premières minutes, Gilly a posé quelques problèmes à Péruwelz, notamment via des essais de Rossi. Les Gilliciens ont tenu la dragée haute à leurs adversaires, ne baissant pavillon qu'à trois minutes du terme suite à un penalty transformé par Leroy.

Le capitaine, Marvin Bennett Donkor, était bien entendu déçu. "Nous avons livré un gros match et nous avons eu deux belles possibilités en première mi-temps. Nous avons été réduits à dix à la 60e. Une exclusion sévère. Nous aurions aussi pu bénéficier de deux penalties. C'est dommage de perdre de la sorte."

PERUWELZ : Montuelle, Ombessa, Castelain, Leroy, Alliotte, Guelton, Andry, Neukermans, Rigaux, Vandennieuwenborg, Dassonville

GILLY : Vanden Broeck, Ferber (65e Kucuk), Kiliç, Iovine, Rossi, Sassi (63e S. Crocco), Bennett Donkor, Boumediane (88e Di Maria), Bombaerts, Rosa, V. Crocco

Arbitre : Mr Dionisio

Avertissements : V. Crocco, Bombaerts, Rossi, S. Crocco, Rigaux

Exclusion : 60e V. Crocco (2J)

But : 87e sur pen. Leroy (1-0)