Charleroi La bourgmestre en titre joue la carte de l'unité et de l'ouverture

Ce vendredi soir, Caroline Taquin avait réuni ses troupes à Souvret pour présenter sa liste en vue des élections d'octobre 2018. La première courcelloise avait tenu secrète la liste afin de surprendre lors de la présentation. Elle avait demandé à chacun des candidats de ne pas dévoiler son appartenance et sa place sur la liste. Les futurs candidats avaient scrupuleusement respecter la demande de leur chef de file. 

Pendant une bonne heure elle a appelé tous les membres de la liste un par un pour le présenter et lui offrir l'opportunité de dire quelques mots à la centaine de personnes qui s'étaient déplacées.
Comme annoncé, la liste présentait quelques surprises de taille. Les candidats ne sont pas tous uniquement issus du MR. Même si certains sont clairement étiquetés MR d'autres viennent du MCC ou de la vie civile. le plus étonnant étaient les deux candidats transfuges du PS ne croyant plus en la capacité de leur ancien parti à répondre aux souhaits des citoyens.

Voici la liste des candidats de la liste du bourgmestre:

- 1 Caroline Taquin.
- 2 Joël Hasselin.
- 3 Sandra Hansenne.
- 4 Hugues Neirynck.
- 5 Christine Sweert.
- 6 Guy Laidoum.
- 7 Sophie Renaux.
- 8 Rudy Delattre. 
- 9 Ludivine Bernard.
- 10 Mustafa Hamache. 
- 11 Aurore Goossens. 
- 12 Franz Cansse.
- 13 Elunda Palumbo.
- 14 Grégory Vandierendonck.
- 15 Véronique Lecomte. 
- 16 Michel Vanbelle.
- 17 Christel Poilvache.
- 18 Nicolas Kindermans.
- 19 Laura Behets. 
- 20 Pierre-Olivier Vanisacker.
- 21 Annick Dehavay.
- 22 Arnaud Decock.
- 23 Maïté Moskwiak. 
- 24 Maria Musolino.
- 25 Rosi Antinoro.
- 26 Gaëtan Haezebrouck.
- 27 Sandrine Alexandre.
- 28 Nicolas Dilorenzo.
- 29 Valérie Vleeschouwers.
- 30 Jean-Claude Meurée.
- 31 Francine Neirynck.

La liste compte la bourgmestre en titre, des échevins, des conseillers et des personnes issues de la société civile.
Elle compte plus de femmes que d'hommes (16 femmes et 15 hommes).
La benjamine est âgée de 24 ans (Aurore Goossens) et le doyen et président du MR Jean Claude Meurée. Un tiers de candidats à moins de 35 ans.

Si le programme complet n'est pas encore défini dans les moindre lignes, les grandes tendances sont clairement fixées. Le souhait de la liste est de placer le citoyen en centre de l'action communale. Si certains thèmes semblent bateau comme l'entretien des voiries communales ou encore la création des emplois de proximité, Caroline Taquin insiste sur la notion d'éducation. Sans cela, il n'y a pas de vie en collectivité possible. La bourgmestre insiste sur le fait que c'est la base de tout: salubrité publique, vie de quartier ou encore le respect des différents règlements communaux.

Même si chaque présentation de liste comporte des surprises, avoir deux transfuges du PS dont l'ancien président de l'USC et la présidente des JUSC (Guy Laidoum et Valérie Vlesschouwers) est un petit tour de force. Le projet de Caroline Taquin semble démontrer que ces six années à la tête de Courcelles convainquent même dans les rangs de l'opposition. La bourgmestre sortante désire reconduire la même majorité avec les mêmes partenaires Cdh et Ecolo.