Charleroi La 4e édition se tiendra de 18 à 21h30 tous les deuxièmes vendredis du mois, face à l'hôtel de ville.


"C'est un événement pertinent face à l'actualité"
, vend l'Ecolo Christophe Clersy. "On nous a vendu de la viande hachée avec des bactéries, avant ça de la viande de cheval camouflée, etc. Pour une alimentation de qualité, et de proximité, le respect de l'environnement, ce genre de marchés est le bienvenu."

Chaque semaine, des caisses de pommes de terre viennent d'Israël en avion. "Ca n'entre pas dans notre vision de réduction d'émission des gaz polluants à l'échelle de la commune..." Et c'est aussi l'occasion de rencontrer les producteurs du coin: pour beaucoup, ils ont une ferme, et seraient intéressés de développer une filière d'alimentation en circuit court avec les Courcellois: le marché une fois par mois, mais à la ferme le reste du temps. 

"En plus, l'offre bio va s'élargir prochainement, parce qu'en juin va ouvrir la boutique "Le Comptoir du Bio" face à l'hôtel de ville", ajoute Christophe Clersy. "Ca va compléter l'offre de ce marché nocturne."

Le site Internet www.produrable.be va également faire son apparition dans le courant du mois prochain. Les Courcellois pourront commander des articles qu'il suffira de venir chercher au marché des produits durables, ce qui devrait permettre d'éviter de se retrouver, à 19 heures, devant un étal vide.