Charleroi

Depuis 2015, le porte à porte sous certaines formes est interdit au sein de l'entité.

En 2015, le conseil communal de Courcelles vote l’interdiction du porte à porte sous forme de collecte au sein de la commune. “À l’époque, le but était d’épargner les personnes plus fragilisées ou plus âgées, afin de les protéger d’une possible agression ou arnaque. C’est l’idée de protéger les seniors”, explique Caroline Taquin (MR).

À l’époque l’opposition s’était posé la question : que se passerait-il lors de la campagne avant les élections communales. La réponse était claire : le porte à porte est interdit pour tout le monde, dont les politiciens.

Pour avoir le droit de faire du porte à porte, il faut alors en faire une demande à la commune. Celle-ci est analysée, si elle est acceptée par le collège communal, alors les personnes désirant faire du porte à porte doivent prévenir les citoyens de leur venue en mettant un papier dans la boîte aux lettres et de montrer l’autorisation de la commune. Le but de ce règlement est de diminuer les méfaits, ce qui a fonctionné jusqu’à présent.

Mais depuis quelque temps, il est constaté que les membres du PS font du porte à porte, sans autorisation. “J’ai entendu dire que certains candidats faisaient du porte à porte, mais c’est interdit, ils savent à quoi ils s’exposent. Il n’y a eu aucune demande de leur part. Je ne joue pas au jeu de téléphoner à la police pour les prévenir. Les citoyens peuvent le faire cependant. Chacun mène sa campagne comme il le souhaite mais ça doit être dans le respect des règles.”

Cependant pour le PS, le porte à porte n’est pas interdit. C’est interdit que si il y a une collecte, si c’est commercial, ou si on tend la main. Ici, nous allons simplement à la rencontre des citoyens pour expliquer nos idées. On le fait dans le respect, on n’insiste pas s’ils ne veulent pas. Certains sont contents de nous rencontrer et de partager leurs idées. Ce règlement c’est une question de lecture, pour nous c’est autorisé si il n’y a pas de collecte”, explique Laurence Meire, tête de liste PS.

“On interdit le porte à porte pour protéger les habitants, ce n’est pas pour que les politiciens le fassent. Qui dit qu’une personne malveillante ne peut pas se faire passer pour un politicien ?”, annonce Caroline Taquin. Les autres partis ne font pas de porte à porte à cause de ce règlement. Seule la police peut intervenir dans le cas où ce genre de porte à porte est réellement interdit.