Charleroi

La commune de Courcelles, via la zone de police, a fait l’acquisition d’une caméra mobile pour lutter contre les dépôts clandestins. 


Attachée à un poteau, un pylône ou un arbre, la caméra de surveillance pourra être déplacée à différents endroits de l’entité pour traquer les pollueurs qui jettent leurs déchets, que ce soit en petite ou en grande quantité.

Pas de 1984 d’Orwell à craindre : la réglementation sur l’utilisation des images captées par ce type de dispositifs est très encadrée par la "loi caméras", qui n’autorise que des agents agréés par la Commission de la vie privée à visionner les bandes, et ils ne peuvent les utiliser qu’en cas de dépôt sauvage ou autre infraction à la loi.