Charleroi Les dealers sont prêts à tout pour garder leur territoire, quitte à commettre d’autres délits.


Les usagers de la salle du complexe sportif de Ransart ont été agréablement surpris de découvrir le parking entièrement redessiné.

L’effet de surprise retombe quand on découvre que l’imposante nouvelle barrière électrique est déjà en panne. Celle-ci empêche de se rendre derrière le bâtiment, endroit connu des dealers locaux. Sur ce parking arrière, il y a chaque nuit des rassemblements et des échanges de stupéfiants.

Las de cette délinquance , les riverains ont longtemps interpellé les élus et les forces de polices afin d’enrayer le phénomène.

Aujourd’hui, leur vœu est presque devenu une réalité. Presque, car dans la semaine de son installation, les jeunes trouble-fête ont purement et simplement sectionné les câbles électriques, bloquant ainsi la porte en position ouverte. Il aura fallu une nouvelle intervention du service du Parc des sports pour enterrer les câbles électriques sous une épaisse couche de béton pour les protéger de toute dégradation.

On ne compte plus les véhicules incendiés sur place

L’endroit jadis connu pour sa quiétude et ses espaces verts est devenu aujourd’hui une zone de non-droit entièrement voué aux actes criminels. On ne compte plus les véhicules volés abandonnés sur place ou carrément incendiés. Jusqu’aux petites heures du matin, les jeunes désœuvrés trouvent normal de s’y adonner à des concours de frein-à-main et des trafics en tout genre.

L’ensemble du bâtiment a déjà été sécurisé avec des barreaux aux fenêtres et de lourds volets en métal à l’extérieur.

Au moment de réaliser les nouveaux travaux pour enterrer les câbles, des jeunes tournaient histoire d’occuper l’espace et de marquer leur territoire. Les gardiens des bâtiments sont impuissants, leur présence ne suffit pas à dissuader les malfrats et ils craignent les représailles.

Attentives à cela, les autorités locales ont investi presque 10.000 euros pour placer cette barrière encore menacée de destruction : "On est prêts à voler une voiture pour défoncer la porte, personne ne nous arrêtera, on est chez nous ici" , scande un jeune le visage masqué.

Une grande opération de sécurisation lancée

Face aux multiples détériorations des espaces extérieurs et aux trafics de drogue incessants, la Ville et la police ont décidé de donner un grand coup pour nettoyer la zone et assurer tranquillité et sécurité aux riverains et aux passants.

Redessiner le parking est un premier pas vers un nouvel ordre. Au Parc des sports, qui gère les complexes sportifs de l’entité, les choses avancent. "Ores a déjà été contacté pour placer un éclairage Led sur ce parking à l’arrière," déclare Philippe Van Cauwenbergh (PS).

Du côté de la police, le porte-parole David Quinaux annonce une opération coup-de-poing : "Nous allons montrer que ce ne sont pas eux qui font la loi. Nous allons procéder à des interpellations et nous irons jusqu’à envoyer ces délinquants devant le parquet, ça suffit de se croire intouchable !"