Charleroi Le compte à rebours est lancé: l'opération "coup de propre", c'est en effet pour la fin de cette semaine à Charleroi.

 Comme s'en explique m'échevin MR de la Propreté dans le dernier bulletin des questions écrites du conseil communal, la ville a été retenue pour participer à cette première wallonne à l'initiative du ministre de l'Environnement Carlo Di Antonio (CDH).

L'objectif est clairement répressif


Il s'agit de sanctionner les auteurs d'incivilités environnementales. "Pour la première fois, des équipes d'agents constatateurs de la Ville et du SPW (police domaniale et département de la police et des contrôles) vont travailler de concert", indique l'échevin.

Quatre binômes seront à pied d'oeuvre sur le terrain. Charleroi clôturera l'opération "Coup de Propre": à Liège où elle a eu lieu le 6 mars dernier, les services ont concentré leurs efforts dans des zones à risques, tant en centre urbain que le long des axes routiers fréquentés. "Plusieurs lieux tenus secrets ont été identifiés", confirme-t-on au cabinet de Cyprien Devilers. Jets de mégots, chewing-gums ou canettes en rue, déjections canines laissées sur les trottoirs: autant de comportements qui empoisonnent la qualité de vie dans les villes.

Ce sont eux que la campagne entend réprimer sévèrement. Dans ce cadre, le montant de l'amende régionale a été doublée, il est passé de 50 à 100 euros. De même, la présence de dépotoirs sur le domaine public est un fléau. A titre d'illustration, 12,5 tonnes de déchets ont été ramassés sur le territoire de l'entité dans le cadre de Be Wapp 2018, l'action de grand nettoyage de printemps. "Fin mars, nos équipes avaient évacué plus de dix autres tonnes de détritus sur le site du Sentier de l'Epée à Jumet, face au Spirou Basket des Jeunes" indique l'échevin dans sa réponse au conseiller Ecolo Luc Parmentier.

En outre, trois collectes ont été planifiées sur les terrils des Piges, du Martinet et Valley (à côté du vélodrome de Gilly): ce sont là encore 27 tonnes d'ordures qui ont été embarquées. Sans répression, la prévention est moins efficace. Les inciviques sont dans le collimateur.