Charleroi Deux plantations, mises en place par des Hollandais, ont été démantelées à Leernes et Lodelinsart.


La police judiciaire fédérale a démantelé un trafic de drogue un peu particulier, ces derniers jours, dans la région de Charleroi. Depuis un certain temps, les enquêteurs surveillaient deux plantations de cannabis implantées discrètement dans des habitations de Leernes et de Lodelinsart. Une planque parfaite (ou presque) pour y faire pousser de milliers de plants grâce au matériel traditionnel du petit cultivateur, à savoir des lampes au sodium, un système d’arrosage et de chauffage et des ventilateurs.

Il y a quelques jours, le juge d’instruction Tock a ordonné plusieurs perquisitions qui ont mené à l’arrestation de neuf personnes. "La particularité de ce trafic, c’est que quatre cueilleuses bulgares, domiciliées aux Pays-Bas, ont été interpellées en plein travail", indique le procureur du Roi, Pierre Magnien. "Elles étaient visiblement acheminées chaque soir vers les plantations où elles travaillaient de nuit, avant d’être ramenées en Hollande le lendemain matin. Trois autres Hollandais ont d’ailleurs été interceptés : il s’agit d’un planteur, d’un garde et d’un homme dont le rôle doit encore être déterminé. Enfin, deux Carolos déjà bien connus de la Justice ont également été placés sous mandat d’arrêt du chef de trafic de stupéfiants et d’association de malfaiteurs. Il semble que ces derniers ont aidé à convoyer les cueilleuses."

Lors des perquisitions , une récolte venait d’être réalisée, ce qui a permis la saisie d’une très grande quantité de feuilles de cannabis. On parle de bénéfices potentiels qui se chiffrent en dizaines, voire centaines de milliers d’euros.

L’enquête n’est d’ailleurs pas terminée et se poursuit aux Pays-Bas où, visiblement, se cachent les têtes pensantes de ce trafic de drogue.