Charleroi Plusieurs femmes se regroupent pour une dégustation spéciale.


Œnologues, maîtres de chais, sommeliers, vignerons, acheteurs, négociants, importateurs,… Un peu comme en haute cuisine il y a peu, le monde du vin est un univers masculin. Mais qui se féminise, peu à peu.

"Ca s’est pas mal féminisé en France, notamment dans les domaines, mais en Belgique ça reste masculin", note Stéphanie Vial, gérante de "Couleur vin", à Braine-le-Comte. "Il y a pas mal de femmes qui travaillent dans les métiers du vin, mais ce ne sont pas des cheffes d’entreprise, je suis la seule que je connaisse par exemple. Les femmes sont souvent plutôt des épouses ou des employées."

Dans le cadre des "Femmes de mars", une plateforme carolo de droits des femmes, deux expertes viennent ce jeudi 15 mars à 18h30 à la Maison de la Presse, dans le centre de Charleroi, pour livrer leurs coups de cœur. L’importatrice et négociante Stéphanie Vial sera rejointe par Sanae Chergui, sommelière au restaurant Délice du Jour de Gerpinnes.

Des vins , blancs et rouges, mais tous des coups de cœur, seront présentés et commentés. Entre deux dégustations, les lecteurs du Théâtre de l’Ancre viendront rendre hommage aux femmes et à Bacchus (ou Dionysos chez les Grecs), dieu du vin et de ses excès, à travers une sélection de lectures qui lient ces deux thèmes.

"De mon côté, on peut s’attendre à des vins français, avec la fraîcheur que j’essaye de retrouver dans mes sélections : qu’ils soient digestes ou bien carrés, il me faut cette fraîcheur, qu’on puisse boire plus qu’un verre sans que ça soit capiteux", continue Stéphanie Vial. "Si je n’aime pas ce que je goûte quand je vais sur les vignobles, impossible de les vendre, je cherche les curiosités, pas les grands noms : d’autres le font déjà très bien."

Une participation de 5 € est demandée pour la dégustation.