Charleroi

L’Anderlusien, 812e mondial ITF, bénéficie d’une wild-card pour le rendez-vous des futurs stars du tennis à Marcinelle

L’Anderlusien Diego Digraci (812 e mondial ITF), qui évolue d’habitude dans des tournois de catégorie inférieure (Grades 4 et 5 principalement), a reçu une wild-card pour le tableau final. Ce sera sa deuxième participation à l’Astrid Bowl après sa brève apparition de l’an dernier (il avait été sorti au premier tour des qualifications par un Américain).

"Pour moi il s’agit surtout de prendre de l’expérience car je vais inévitablement me frotter à au moins un bon adversaire. J’ai déjà eu l’opportunité de côtoyer des joueurs de ce niveau au mois de septembre lorsque j’avais participé à la Junior Davis Cup donc je sais plus ou moins à quoi m’attendre."

Pour beaucoup de jeunes joueurs francophones, l’Astrid Bowl représente un rêve, mais pas spécialement pour Diego, qui ne sera submergé ni par l’émotion ni par la pression.

"Toutefois c’est le seul tournoi ITF dans la région, donc c’est vrai que c’est spécial de le jouer."