Charleroi Il y a 6,5 millions de litres d’eau à traiter, et plus de 200 kilomètres de canalisations à nettoyer