Charleroi La présentation des vœux est une tradition qui perdure dans nos communes. Farciennes ne déroge pas à la règle : l'eurodéputé et bourgmestre Hugues Bayet (PS) a profité de l'occasion pour rappeler, dans les grandes lignes, les projets qui seront réalisés en 2018.

"Grands travaux, emploi, sécurité, culture, sport, aide aux plus faibles, etc. C’est tout Farciennes qui renaît de ses cendres", a expliqué le bourgmestre. "Evidemment, tout n’est pas parfait. Les défis restent importants et il subsiste encore énormément de choses à faire. Même si j’aimerais parfois avoir une baguette magique pour tout arranger, ce n’est malheureusement pas le cas et il va encore falloir sérieusement se retrousser les manches dans l’avenir."

En 2018, l'importante rue Joseph Bolle (dans le prolongement de la Grand'Place) sera refaite. Elle bénéficie s'un subside européen de trois millions d'euros. En terme de voiries, d'autres voies (dont les rues Jouay, Ferrer et Alsaut) seront remises à neuf. L'autre dossier de taille concerne la nouvelle piscine. Pour l'heure, la commune attend le feu vert du gouvernement wallon depuis le mois de juin dernier. Enfin, la sécurité via l'installation de caméras de surveillance augmentera au cours de l'année. "C’est ainsi que 20.000 euros sont prévus pour l’extension du réseau de caméras situé sur la Grand’Place et 50.000 euros pour l’achat de caméras mobiles qui seront notamment dédiées à la traque des pollueurs qui se livrent à des dépôts de déchets clandestins."

Mais 2018 sera également une année importante pour le bourgmestre et ses échevins. En effet, les élections approchent. Et si le la Fédération PS de Charleroi impose désormais le décumul intégral, le mayeur farciennois l'affirme : "Je vais continuer à cumuler." Comprenez que s'il a la chance d'être réélu à l'automne prochain, le bourgmestre céderait son poste de député européen mais qu'il trouverait un autre emploi à côté de son mayorat. "Dans une petite commune, il n'est pas possible d'uniquement vivre du poste de bourgmestre", a-t-il rappelé.