Charleroi Le Pays Noir va bouger en rythme de jeudi à dimanche pour la fête de la Musique.

Plus de 27 scènes pour 70 concerts répartis dans tout Charleroi, il va y avoir de l’animation pour la fête de la Musique cette année.

Dès ce jeudi 21, Le public sera invité à sillonner la ville, passant de scène en scène, en plein air dans les rues, dans les bars, les lieux culturels et même les rames de métro. Une partie des festivités se déroulera d’ailleurs durant la grande Brocante des Quais, le week-end du 23 et 24 juin.

La gare du Sud et les rames de métro vont accueillir ce jeudi six groupes de 11 à 16 h pour mettre de l’ambiance, alors que les Apéros industriels promettent "un line-up aussi chaud que du métal en fusion" dès 20h aux Forges du Rockerill, à la limite de Marchienne-au-Pont.

Pour vendredi, de 17 à 22 h, les collectifs Charbon Actif, Charlykingston et Djembé Mitoussa invitent les Carolos à participer à un barathon, du Quai 10 au Nophil, en passant par la Cuve à Bière et huit autres cafés, pour découvrir "un panel de groupes émergents". Le PBA et La Broc seront aussi de la partie avec des ambiances musicales electro. À l’Eden, côté Ville-Haute, on proposera une série de concerts suivis d’une after party nocturne, avec DJ.

Pour le week-end , il faudra compter sur la Brocante des Quais : une "boucle cohérente depuis les quais de Sambre jusqu’à la place Verte, qui profitera de la nouvelle dynamique amenée par la présence du centre commercial Rive Gauche", précise la Ville de Charleroi. "Les enfants ne seront pas oubliés, avec des associations présentes sur les scènes en journée, et pour les plus grands, Vivacité proposera samedi soir un grand concert sur la place Verte !" Chalands, badauds, chineurs… il y aura aussi de 16 à 20h la présence des Apéros des quais : "Bienvenue à Charleroi !"

Pour le reste du week-end, on retrouve le barathon à travers la ville, au cas où vous auriez manqué celui de vendredi, mais aussi des soirées à la Roche, La Quille et le Vecteur. Dimanche, le PBA accueille les bébés à 10 h et le parc du Château de Monceau sera ouvert tout l’après-midi.

Pendant des années, Charleroi était à la traîne

"Depuis plusieurs années, Charleroi n’était pas à la hauteur des autres villes de la Communauté française lors de la fête de la Musique, une institution lancée chez nous voici une vingtaine d’années dans la foulée de celles initiées par Jack Lang", explique encore la Ville sur son site. Et force est de constater que, pour beaucoup de Carolos, la fête de la Musique, c’était surtout à Namur que ça se passait. Même s’il manque encore de grandes têtes d’affiche connues du grand public, la Ville a pu se redresser : dans les artistes qui participeront à la mise en musique du Pays Noir ces quatre jours de fête, on retrouve des noms déjà plus connus des amateurs. Big Red, par exemple, sera au Rockerill. En France, c’est une des références en musique urbaine, l’artiste a notamment collaboré avec MC Solaar et NTM. Blu Samu sera aussi de la partie, à La Quille. Cette rappeuse belgo-portugaise de 23 ans s’était fait remarquer à Dour et à Couleur Café grâce à ses mélanges groovy de hip-hop, soul, funk et musique brésilienne. Dirty Fingers n’aura pas échappé aux amateurs de hardcore, un peu comme Globul, très souvent aux manettes du Rockerill, pour les amoureux de la New Wave. Charleroi revit. Comme dirait le bourgmestre Paul Magnette, "il y a encore du boulot, mais c’est bien parti".


Le programme: www.fetedelamusique.be