Charleroi La Ville a fait volte-face hier matin, et dit vouloir revoir sa copie avant de réglementer les bacs à fleurs