Charleroi

L'artiste pensionné des Beaux arts reste passionné à temps plein.


Flavio Giacomello est né en Italie en 1943 dans la ville d’Aviano. À l’âge de quatre ans, sa mère et lui rejoignent le père déjà installé en Belgique.

Cet ajusteur dans l’aéronautique de formation s’est toujours senti une âme artistique. Curieux de découvrir le secret de fabrication des grands chefs-d’œuvre, il passe beaucoup de temps à s’entraîner et se développer artistiquement.

L’artiste a longtemps voyagé parcourant l’Europe pour y pratiquer différents métiers. Il fut créateur de décors de théâtre au Maroc notamment. Flavio fut aussi coloriste chez Dupuis. L’entreprise l’avait même mandaté pour transmettre son savoir à quelques coloristes à Milan.

Alors qu’il n’est pas diplômé, Béatrice, son épouse l’encourage à suivre un cursus complet aux Beaux-Arts de Bruxelles. En gravure, sculpture et peinture il excelle et finit brillamment.

Une fois son diplôme en poche, toutes les portes s’ouvrent devant lui. Élève du célèbre Jean Ramsy, Flavio n’a de cesse de se perfectionner même quand il devient professeur aux Beaux-Arts d’Anderlecht.

Toute sa carrière est tournée vers la transmission de son savoir. De nombreuses expositions lui seront consacrées dans différentes villes tant en Belgique qu’en Italie.

Même s’il est actuellement pensionné, le passionné n’en reste pas moins actif. S’il est parti s’installer à Walcourt, la ville de Courcelles où il a habité plus de vingt ans a inauguré en 2016 un atelier à son nom. L'artiste a été invité par les autorités communales de Courcelles à réaliser la nouvelle sculpture de notre Dame de Trazegnies qui trouvera sa place dans l'église Saint Lambert pour de longues années.  

Influencé par les chefs-d’œuvre italiens de la Renaissance, Flavio est un passionné de Venise et de Caneletto pour la gravure. Il n’hésite d’ailleurs pas à s’y rendre plusieurs fois par an pour s’y ressourcer. Il partage volontiers cet enthousiasme avec ses élèves qui le suivent parfois depuis plus de dix ans.