Charleroi

Le jeune homme épileptique a disparu le week-end dernier.

Les jours passent et l’angoisse, au contraire des températures, s’accroît. Depuis la nuit de dimanche à lundi, Jérôme Pinera, un jeune Fleurusien de 31 ans, n’a plus donné signe de vie. Ce soir-là, « Jayjay » s’était rendu aux soumonces générales à Binche avec des amis. Connu comme quelqu’un de joyeux, il a bien entendu participé à la fête en consommant quelques bières.

Vers 4 heures du matin, la petite bande de copains a regagné la rue Pierre Vassart à Fleurus pour y déposer Jérôme à son domicile, où il vit avec sa mère et son beau-père.

Les amis du disparu quittent les lieux, estimant qu’il est en sécurité. Mais le jeune épileptique ne pousse pas la porte d’entrée. D’après l’analyse des caméras de surveillance, Jayjay fait demi-tour et se dirige vers la place Albert Ier, avec une démarche erratique. Il s’arrête et urine sur une façade puis essaie d’entrer dans un café, fermé à cette heure tardive.

Les forces de l’ordre perdent la trace de Jérôme Pinera peu après, alors qu’il se dirige vers la gare. Depuis lors, il n’a plus donné de nouvelles. Comme s’il s’était volatilisé ! Les proches du disparu sont évidemment sous le choc : Jérôme, qui suit un traitement contre l’épilepsie, n’était pas en possession de ses médicaments lorsqu’il a disparu. Sa maman craint donc qu’il ait fait une crise et qu’il se soit effondré dans un buisson, par ces températures polaires.

Mercredi matin, l’hélicoptère de la Cellule Disparition a survolé la zone, sans résultats. Des recherches sont actuellement menées et, ce jeudi matin, une réunion a été organisée entre le parquet, les enquêteurs et la famille de Jérôme. L’espoir de le retrouver en vie est toujours bien présent.