Charleroi Le tribunal estime qu’il ne s’agit que de menaces, pas d’une tentative de meurtre.


Mathia et Lucas sont deux frères bien connus des policiers de Fleurus : malgré leur jeune âge, ces deux petits caïds font en effet les 400 coups, ne respectent aucune règle. L’éducation et la politesse leur font défaut, comme l’a démontré Lucas à l’audience, en insultant le juge qui lui demandait simplement de s’écarter de son frère détenu.

Dans ce dossier, c’est Mathia qui avait le plus à perdre. Le parquet avait en effet requis 7 ans de prison à son encontre pour des faits de coups, de menaces, de harcèlement, et surtout… de tentative de meurtre ! En janvier dernier, il s’est disputé avec un ami dans sa voiture. "Il a sorti une arme que j’ai réussi à lui prendre. Et il est parti en courant", s’explique Mathia en omettant d’ajouter qu’il l’a poursuivi en voiture pour tenter de le renverser. Le mobile de l’altercation ? On ne le saura jamais : Logan n’a rien voulu en dire et Mathia était trop saoul pour s’en souvenir.

Le jeune Fleurusien était aussi poursuivi pour avoir tabassé sa compagne de l’époque, au point de lui casser le coccyx. Le parquet a relevé d’autres scènes de coups et une séquestration de trois jours, lorsque la victime a voulu faire ses valises pour le quitter. "L’arrivée de la police ne l’a pas calmé : il a continué à l’insulter et à la menacer en présence des inspecteurs", a précisé le substitut Vervaeren qui ajoute que Mathia et Lucas sont revenus plus tard pour défoncer la porte des parents de la jeune femme, chez qui elle s’était réfugiée.

Ce mercredi, le tribunal a disqualifié la tentative de meurtre en simples menaces, estimant que la trajectoire de la voiture et sa vitesse ne permettaient pas d’établir une intention homicide. Au lieu de 7 ans, Mathia s’en sort avec une année de prison avec sursis. Lucas, lui, écope de 5 mois, avec sursis également. "Désormais, vous avez un casier. Si vous faites quoique ce soit, vous serez en récidive et les peines seront doublées", a prévenu le Président. Pas sûr que les deux frangins auront retenu la leçon…