Charleroi

Après avoir été écarté (pardon, pris sa retraite politique), l’ancien bourgmestre Philippe Seghin, membre de MR, serait en train de se rapprocher de l’actuel porteur du titre, le PS Noël Van Kerckhoven.


C’est Sudpresse qui avançait cette piste jeudi dernier, mais ce n’est un secret pour personne que les deux bourgmestres s’entendent très (trop ?) bien depuis de nombreux mois. Il faut reconnaître que le pharmacien libéral à la retraite est un fameux pourvoyeur de voix aux élections communales.

"Mais s’il se rapproche d’une autre liste que celle officiellement reconnue par les fédérations du MR, à savoir Mieux Demain de Michel Siciliano pour Fontaine-l’Evêque, il pourrait encourir l’exclusion du parti, c’est dans l’article 3 des statuts", menace le MR dans un communiqué.

Voilà Philippe Seghin pris au piège : pas le bienvenu sur la liste officiellement reconnue, et exclu de son parti de cœur s’il se présente avec le PS, ou même s’il part sur sa propre liste.

Comme quoi, quand on déclare (à un journaliste) quelques mois plus tôt : "Non, non, on ne m’a pas éjecté, mais après mûre réflexion, je vais me retirer de la vie politique pour me consacrer à ma famille", il vaut mieux s’y tenir. Ou alors, il aurait fallu directement ruer dans les brancards. Mais raconter n’importe quoi, c’est un peu dommage.