Charleroi L'entraîneur adjoint a encore du jus, mais il préfère coacher à Roselies, qui se rend à Gooik ce vendredi soir

À 45 ans, Noureddine Boumediane enfile son maillot. Roselies a trop de blessés et doit lancer son entraîneur adjoint dans la bataille. Face à Hasselt, le dauphin de la série, l’homme a tenu sa place, malgré le poids des années.

"Mais c’est vraiment pour dépanner, en cas d’extrême urgence", lance, avec le sourire, l’ancien joueur d’Action 21. "Je n’ai plus envie de jouer en D1. J’aime encore le futsal, mais je suis surtout là pour aider l’équipe au niveau du coaching."

Après quelques matches et de nombreuses péripéties, le duo Erdal Murat-Noureddine Boumediane a pu être formé. Les deux hommes dirigent My Cars. Cela fonctionne bien puisque le club occupe une belle cinquième place cette saison. "Le binôme est complémentaire. Erdal est un ami. On se connaît et on se comprend. C’est un plus. Je m’occupe de la préparation des entraînements, notamment. J’apprécie ce rôle."

Ce vendredi soir, Roselies devra sortir une grosse prestation face à Gooik, l’ogre de la série. "On n’a rien à perdre. Tu dois aborder ce match sans pression mais avec l’envie de gagner. Je ne veux pas me faire humilier contre cet adversaire. Si le groupe joue sérieusement, il est capable d’ennuyer le champion en titre. Il y a de la qualité chez nous. Mais le plus important est de remporter tous nos matches contre nos concurrents directs."

Cette saison , My Cars rêve des playoffs. "Le Top 8, c’est l’objectif. D’un point de vue personnel, je veux éviter les septième et huitième places. Le groupe pourrait alors avoir une chance de passer un tour."

Boumediane connaît bien le championnat de Belgique pour en avoir été un des grands acteurs durant de nombreuses saisons. "J’ai commencé à 17 ans, avec Charleroi Garenne. Je suis ensuite passé par Action 21, Gilly, les Kickers, le Futsal Charleroi, le GDL, le Real Châtelineau et Charleroi 21. J’ai également évolué plusieurs saisons à la Ligue. J’ai quelques titres à mon actif. Aujourd’hui, je continue à jouer au football, en P2, à Morialmé."

Chapeau !