Charleroi En cas d’anomalie, Octapi déclenche un système d’alerte en cascade

Pour répondre aux défis de l’allongement de la vie, Grégory Lenoir a conçu un système de contrôle à distance de l’autonomie des seniors. Son nom : Octapi.

"Une contraction des mots happy et octogénaire qui résume assez bien la philosophie de notre projet", explique-t-il.

Le maintien à domicile des seniors est une solution favorisée notamment parce que les maisons de repos manquent de places.

Octapi s’appuie sur des capteurs d’activité domestique : il s’agit de détecteurs de mouvements, de chutes, d’ouverture du frigo, de présence de C02 ou d’eau.

Ces "sondes" sont placées aux endroits sensibles du foyer : cuisine, salle de bain, descentes d’escaliers, portes des chambres. À partir d’une programmation horaire individualisée, elles vont réagir et signaler les anomalies, sans équipements intrusifs comme des caméras.

À tout moment, la famille ou les prestataires de soins peuvent consulter le statut du résident. Ils reçoivent un signal de pré-alerte lorsque des événements inhabituels se produisent.

Octapi s’appuie sur une technologie wi-fi, seule une prise de courant est nécessaire pour l’alimentation électrique. "Notre solution peut être combinée à un téléphone mains libres qui met les aidants proches directement en contact avec le résident."

Le projet a été validé par Sambrinvest et le fonds d’innovation Novallia qui lui ont octroyé des financements. Lauréat du réseau "Entreprendre Wallonie", Grégory Lenoir a reçu le prix du caring entrepreneurship fund de la Fondation Roi Baudouin.