Charleroi

Un automobiliste qui avait refusé d'évacuer un rond-point filtré par les "Gilets jaunes" à Charleroi samedi soir a été interpellé et fera l'objet d'une procédure accélérée, a-t-on appris dimanche auprès du parquet. Le rond-point du Marsupilami, en Ville-Haute, a été l'objet d'un barrage filtrant des "Gilets jaunes", samedi soir, à Charleroi. La police est intervenue pour le faire lever peu avant minuit, mais une voiture s'est alors mise en travers du passage. La police a demandé à ses occupants de le libérer mais, après avoir effectué le tour du rond-point, l'automobiliste a à nouveau bloqué la circulation. La police a alors fait sortir les quatre occupants du véhicule, qui avait déjà été repéré, la nuit précédente, sur le même barrage filtrant.

Seul le conducteur a comparu dimanche matin devant le magistrat de permanence au parquet, pour entrave méchante à la circulation. Il devrait faire, dans les quinze jours, l'objet d'une procédure accélérée en correctionnelle.