Gorez et le costume de Schönberger

Manu Salvé Publié le - Mis à jour le

Charleroi

Football : Patrick a occupé les dix postes de champ sur les terrains…


CHARLEROI Comme il se plaît à le dire lui-même, les « moins jeunes » se souviennent de Patrick Gorez. « Il faut dire que, avec mes quatre fractures du nez, j’avais un profil bien marqué », s’amuse celui qui a su garder une ligne correcte.

Son principal regret est de ne pas avoir été international A : « Je compte ce qu’on appelle une cap mais je n’ai pas joué. Je me suis blessé avant un rendez-vous lors duquel je devais être titulaire, avec Czernia. Je suis certain que j’aurais alors pu signer une série. Il faut dire aussi que la Belgique était à l’époque la quatrième équipe mondiale et la deuxième européenne… J’étais considéré comme un joueur polyvalent et Thijs avait son noyau fixe, puisé au sein de « ses » clubs. Si j’avais joué à Bruges ou à Anderlecht, sans doute que j’aurais eu plus de crédit… »

Il confesse un autre regret, partagé par beaucoup d’anciens pros : « Si j’avais pu jouer aujourd’hui avec mes qualités de l’époque, je serais rentier… Savez-vous que j’ai occupé toutes les places… sauf gardien ? J’ai même été meilleur buteur de D2 avec La Louvière avec une montée à la clef. Et puis, avec l’âge, on recule petit à petit… »

Pat a forcément force anecdotes héritées de son époque de joueur. Nous en retiendrons deux. La première concerne Schönberger : « Nous étions en Islande avec Beveren et je partageais sa chambre. Je me sentais mal à l’aise dans le costume du club et je mettais ça sur le compte des botillons que je venais d’acheter… Je m’étais en fait promené toute une journée avec les vêtements d’Heinz ! »

La deuxième ne fut pas rose pour Taibi : « On était en stage au Touquet avec le Sporting. Albert et Beugnies s’en souviennent sûrement… Calo faisait toujours des blagues. Il se cachait pour faire peur aux autres. J’avais repéré son manège mais, quand est venu mon tour pendant un exercice, j’ai réagi tellement vivement qu’il a pris fortuitement mes crampons en plein visage ! »

Même s’il n’est pas considéré comme un Zèbre pur jus, Gorez est peiné par la trajectoire du Sporting : « Je ne vais plus aux matches mais je suis les résultats. C’est triste pour la région… La formation a été négligée. Les transferts de Mogi ont bien fonctionné pendant un temps mais le ressort s’est cassé. Et puis, je me demande pourquoi tant d’anciens joueurs entraînent dans d’autres clubs et aussi pourquoi de bons jeunes d’un club comme Heppignies partent au Standard ou à Anderlecht mais pas à Charleroi… Résultat : le club manque d’âme !»

© La Dernière Heure 2011

Manu Salvé

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

C’est une journée propice à la création. Votre imagination fertile vous aide à prendre votre envol.

Taureau

Vous vous impliquez dans une association au sein de laquelle vous rendez un précieux service à quelqu’un.

Gémeaux

Vous passez le week-end en famille. Vous avez besoin de déconnecter, de vous changer les idées.

Cancer

Quoi que vous fassiez aujourd’hui, vous vous appliquez avec une efficacité redoutable.

Lion

Vous êtes sous le charme d’une personne. Vous avez envie d’en découvrir davantage sur elle.

Vierge

Votre esprit critique vous rend de nombreux services aujourd’hui. Vous évitez un faux pas.

Balance

Il est probable que votre partenaire soit absent. Mais rassurez-vous, vous êtes au cœur de ses pensées.

Scorpion

Même si vous êtes contraint de faire quelque chose qui vous déplaît, vous essayez néanmoins de vous y appliquer.

Sagittaire

Vous n’avez aucune difficulté à vous organiser. Vous savez parfaitement ce que vous avez à faire.

Capricorne

Vous cherchez à augmenter vos revenus ou votre pouvoir d’achat. Vous regardez où vous pouvez faire des économies.

Verseau

Vous êtes confiant dans les sentiments de votre partenaire. Votre relation prend un nouveau départ.

Poissons

Il est temps de penser à décompresser. Vous tirez un peu trop sur la corde en ce moment.

Facebook